Conversation Pieces

Regards sur la collection du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (Fmac)

09.06 — 20.08.06

VERNISSAGE LE JEUDI 8 JUIN, DE 18H À 21H

 

Le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux de présenter l’exposition CONVERSATION PIECES - Regard sur la collection du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (Fmac).

Le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (Fmac) a été fondé en 1950. Depuis lors, les membres de son comité de sélection ont constitué un ensemble de plus de 1500 œuvres. La collection n’a jamais été présentée à ce jour dans le pays, et cette exposition offre ainsi au public une occasion unique d’admirer un élément important du patrimoine genevois. La sélection opérée par le Centre d’Art Contemporain Genève comprend notamment des œuvres de John M Armleder, Fischli & Weiss, Sylvie Fleury, Fabrice Gygi, Alex Hanimann, Urs Lüthi, Christian Marclay, Tony Morgan, Olivier Mosset, Gianni Motti, Claudia & Julia Müller, Shahryar Nashat, Roman Signer, Sidney Stucki et Vidya Gastaldon.

L’exposition est structurée en plusieurs pôles, afin de dégager des centres d’intérêts communs entre ces artistes de générations différentes, et d’instaurer des formes de dialogue entre les œuvres choisies. Ainsi, une sensation de ridicule et de burlesque traverse le groupe d’œuvres composé de Fischli & Weiss, Roman Signer, Alex Hanimann et Gianni Motti. Signer et Fischli & Weiss se sont fait un nom à la fin des années 1970. Leurs œuvres semblaient être réalisées «au pied levé», avec une légèreté et une économie de moyens destinées à contredire la notion, autrefois prédominante, d’artiste-génie. Gianni Motti, quant à lui, joue le bouffon des temps modernes, en maniant l’absurde à des fins parfois critiques. Depuis la fin des années 1980, il a produit de nombreuses œuvres performatives qui recourent à la vidéo, à la photographie et à divers objets pour élaborer une fiction souvent plus vraie que nature.

«Getting personal», tel est l’esprit qui semble le mieux décrire la sélection d’œuvres de Sylvie Fleury, Urs Lüthi, Fabrice Gygi, Tony Morgan et Shahryar Nashat. Le corps y est traité tantôt comme une catégorie générale, tantôt de manière biographique. Ainsi, les photographies d’un Urs Lüthi travesti en femme font désormais figure d’œuvres de référence sur les questions identitaires. Pour sa part, Fleury affirme qu’«une femme est toujours présente dans mon travail». En effet, la grande œuvre murale «Obsession» fait référence à une célèbre marque de parfum, tout en évoquant la femme qui le porte, ce qui nous engage à remettre en question les stratégies de marketing auxquelles ces produits font appel et les stéréotypes sexuels auxquels ils renvoient. Enfin, les dessins de Fabrice Gygi, à la fois tendres et dangereux, sont des répliques des tatouages que l’artiste s’est fait durant son adolescence.

Le vernissage a lieu en commun avec les 50 JPG et le Mamco, parallèlement à l’ouverture d'un nouvel espace au Bac (Bâtiment d’art contemporain).

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 09.06 — 20.08.06

Vernissage: 08.06.2006 à 18 heures

Commissaire de l’exposition: Katya García-Antón.

 

Télécharger le dossier de presse

Avec le soutien de:
logo mlynch

 
Subventionné par la Ville de Genève