Edy Ferguson

23.11.12 — 03.02.13

VERNISSAGE: JEUDI 22 NOVEMBRE À 18 HEURES

 

Le Centre présente la première rétrospective en Suisse et la plus importante exposition monographique de l’artiste américaine Edy Ferguson à ce jour. Plus d’une centaine d’oeuvres sont réunies à Genève dans une installation qui tient de l’oeuvre d’art totale (« Gesamtkunstwerk ») et montre à quel point le travail de l’artiste a anticipé nombre de débats aujourd’hui au coeur de la création artistique.

Dans sa pratique artistique, Edy Ferguson multiplie les média – installation sonore et vidéo, dessin, peinture, sculpture et photographie, performance – et les références – empruntées à l’iconographie cinématographique, à la musique rock ou à l’esprit punk, en particulier aux années 1960 -1970. Chaque oeuvre est ainsi la combinaison de références multiples qui convergent et interagissent dans l’exposition et engendre un véritable tissu de valeurs et de sens. L’exposition est conçue comme une «Gesamtkunstwerk», oeuvre d’art totale, donnant ainsi à lire toute la complexité et la syntaxe organique de l’oeuvre d’Edy Ferguson.

En invoquant les cultures «riches» et «pauvres», Edy Ferguson interroge nos émotions face à la création, le pouvoir libérateur des images et de la musique et la façon dont nos différents points de vue sur la réalité se contredisent.

A l’origine du projet – dont une première version a été présentée au Musée Benaki d’Athènes au début de l’été («Selected Works 1993 – Present», du 1er juin au 29 juillet 2012) – est la conviction du commissaire, Paolo Colombo, qu’Edy Ferguson a anticipé dans son travail nombre de débats en cours aujourd’hui à propos de la création artistique.
L’artiste s’intéresse notamment à la présence réelle et participative de l’oeuvre d’art: comment éviter l’inutilité d’un produit mort sur un marché qui tourne malgré lui? comment une oeuvre d’art peut-elle prendre vie et occuper l’espace de la réalité?

Edy Ferguson est née au Etats-Unis. Elle vit et travaille aujourd’hui entre New York, Londres et Athènes. Après une formation en peinture et sculpture à la Washington University de St. Louis, elle part pour New York où elle travaille dans le cinéma et pour des clips vidéo. Elle reprend ensuite ses études pour un master au Hunter College (Film et Installation vidéo, peinture). Elle a exposé à New York, San Francisco, au Venezuela, en France et en Autriche. Récemment, elle a été exposée au Musée Benaki et au Onassis Cultural Centre à Athènes. Parmi les nombreux prix et bourses qui lui ont été décernés, figurent aussi bien des distinctions de grandes institutions de l’art contemporain comme le P.S.1 à New York, qu’un MTV Music Award pour le clip vidéo de la chanson «Jeremy» du groupe Pearl Jam en 1993.

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 23.11.12 — 03.02.13

Vernissage: 22.11.12 à 18 heures./p>

Rencontre de presse: 22.11.12 à 16 heures.

Arty Night: 17.01.13 à 19 heures.

 

Une proposition de Paolo Colombo.

En partenariat avec Pernod Ricard Swiss et Le Courrier.
En collaboration avec Benaki Museum, Athènes et Athens Festival.

Edy Ferguson All My Troubles Seem (détail), 1993 Courtesy the artist. Photo the artist

 

 
Subventionné par la Ville de Genève

  • The Lust for the Blood of the Virility of Life (Iggy), 1997. Collage and acrylic on paper. Courtesy the artist. Photo the artist
  • Performance Drawing #3, 1999. Mixed media. Courtesy the artist. Photo the artist
  • Billy, 2009. Oil on wood panel. Courtesy the artist. Photo the artist
  • All My Troubles Seem (détail), 1993. Courtesy the artist. Photo the artist
  • We Can All Agree, 1997. Installation with sound and painted wall mural. Courtesy the artist. Photo the artist
  • She Is Trying to Disappear, 1998-2012. Sound and video installation. Courtesy the artist. Photo the artist