Joachim Koester

The Place of Dead Roads

23.05 — 17.08.14

Vernissage: jeudi 22 mai 2014 à 18 heures (nuit des bains)

 

Joachim Koester, The Place of Dead Roads, 2014. Courtesy Galerie Jan MotLe Centre d’Art Contemporain à Genève présente The Place of Dead Roads, une exposition monographique de Joachim Koester réunissant une installation vidéo inédite, coproduite par le Centre, et un ensemble important d’œuvres photographiques réalisées entre 2003 et 2012.

Le travail de Joachim Koester sonde, à travers l’installation vidéo, le film 16mm et la photographie, les zones de troubles entre conscient et inconscient, occulte et rationnel. Le corps et la notion de performance sont des thématiques récurrentes de son œuvre. Dans une démarche conceptuelle et expérimentale, l’artiste se plait à mettre en scène le corps par la création d’un langage et de gestes évoquant la question de transe et de possession.

Pour son exposition au Centre, Koester proposera une vidéo exclusive au sein d’une vaste installation en forme de labyrinthe fait de fragments de bois, sur un étage entier de l’institution. Empruntant divers codes au Western, le film est tourné dans cette même installation et présente quatre personnages alternant des jeux de regards et des gestes suggérant le duel dans une forme de rituel. Les mimes offensifs et défensifs des acteurs sont entrecoupés de gesticulations tribales suggérant un état de transe, où le corps se présenterait comme une armure que les protagonistes tenteraient de briser. Le titre de cette œuvre, The Place of Dead Roads, a également été choisi comme intitulé de l’exposition et est tiré d’un roman de William S. Burroughs.

Le troisième étage du Centre sera entièrement consacré au travail photographique de Joachim Koester. L‘artiste a commencé à pratiquer la photographie dans les années 90, développant un travail entre archive documentaire et fiction artistique. Ses différentes séries d’images révèlent son intérêt particulier pour les mystères entourant les pans de notre histoire tombés dans l’oubli et les phénomènes occultes, à l’image de The Magic Mirror of John Dee (2006), documentant le miroir magique d’un obscur mathématicien et astrologue anglais du XVIème siècle.

Joachim Koester est né en 1962 à Copenhague au Danemark. Ses travaux ont été montrés à la Documenta X de Kassel, la Biennale de Johannesburg, la Kwangju Biennale, la Biennale de Venise, la Busan Biennale, la Manifesta de Trento, la Tate Triennial à Londres, la Biennale de Taipei à Taiwan, ainsi que dans le cadre d’expositions personnelles au Centre de la Photographie à Paris, au Statens Museum for Kunst de Copenhague, au CASM Centre D’Art Santa Mònica de Barcelone, au Palais de Tokyo de Paris, au Moderna Museet de Stockholm, au Museo Tamayo de Mexico City, au Power Plant de Toronto, au Kestnergesellschaft de Hanovre, au IAC de Villeurbanne, au MIT de Boston, au Charlottenborg de Copenhague, au S.M.A.K de Gand et au Camera Austria de Graz.

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 23.05 — 17.08.14

Vernissage: 22.05.14 à 18 heures (Nuit des Bains)

Commissaire de l’exposition: Andrea Bellini, directeur du Centre d’Art Contemporain

 

Télécharger le dossier de presse

  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.
  • Joachim Koester, exposition “The Place of Dead Roads” Photo copyright Annik Wetter.