Les coups de cœur du Schermo dell’arte

Soirée de projection le mardi 7 mars 2017, à 19 heures.
Cinema Dynamo, 4e étage du Centre d'Art Contemporain.
Entrée libre, réservation conseillée: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Le Cinema Dynamo est heureux d’accueillir quatre courts métrages éclectiques, coup de cœur du festival Schermo dell’Arte (Florence), partenaire de la Biennale de l’Image en Mouvement.

 

A Brief Story of Princess X

Gabriel Abrantes, Portugal, France, Grande-Bretagne, 2016, 7 min

Ce court métrage burlesque revient sur l’histoire de Princess X, phallus de bronze futuriste sculpté par Brancusi, qui représente le buste de Marie Bonaparte, la très volage petite-nièce de Napoléon.

 

Black Code/Code Noir

Louis Henderson, Grande Bretagne, France, 2015, 21 min

Black Code / Code Noir aborde les meurtres respectifs de Michael Brown et Kajieme Powell par des officiers de police dans le Missouri, aux Etats-Unis, en 2014. Empruntant son nom au Code Noir, ordonnance élaborée par le pouvoir royal sur les colonies, ce film traverse l'Histoire pour saisir les origines complexes de ces tragédies.

 

In Waking Hours

Sarah Vanagt & Katrien Vanagt, Belgique, 2015, 18 min

S’inspirant des écrits de Plempius, pionnier de l’optique, l’historienne Katrien Vanagt reproduit l’une de ses expériences historiques sous l’œil attentif de sa cousine, la cinéaste Sarah Vanagt. In waking Hours dépeint comment cette «Plempia» contemporaine suit les instructions de son maître dans une cuisine sombre de Bruxelles et assiste à la naissance d'images de l'œil.

 

Common Assembly

DAAR, Palestine, 2011, 14 min

Le collectif DAAR (Decolonizing Architecture/Art Residency) basé à Beit Sahour en Cisjordanie propose une analyse critique du rôle joué par l'architecture dans l'occupation des territoires palestiniens. Avec Common Assembly, il s’attaque à ces notions en prenant le bâtiment du parlement palestinien d’Abu Dis comme exemple paradigmatique de la situation palestinienne.

 

Fondé en 2008, le Schermo Dell’Arte est une plateforme internationale dédiée à l'exploration et à la promotion de propositions hybrides, entre art contemporain et cinéma. Ses activités impliquent la présentation de films et installations, des cours et résidences ainsi la production de films d'art internationaux. Dans le cadre de son partenariat avec la Biennale de l’Image en Mouvement, le Schermo dell’arte a présenté The Challenge, film de Yuri Ancarani produit par le Centre.

 

DATES A NE PAS MANQUER

Mardi 7 mars

18h30
Apéritif offert généreusement
par Château de Camensac.

19h
Projection.