Archive



Sabrina Röthlisberger

Sabrina Röthlisberger
LE SANG
Performance


À l’issue de sa résidence, Sabrina Röthlisberger présente son recueil de poème LE SANG.

La centaine de poèmes publiés dans ce volume sera mise en scène au cours d’une performance mêlant chant, son, et chorégraphie élaborée avec la complicité de Tamara Alegre et Garance Bonard. Röthlisberger y dévoile, dans un hurlement, un texte qui évoque tant ses douleurs qu’un érotisme sombre. Elle se préoccupe de ce que l’on pourrait considérer comme une vie ratée, ses achèvements, ses progrès et ses victoires.

Sabrina Röthlisberger livre la poignante description de sa décomposition suivie de son lent retour à la vie. Elle couche ses pensées dans l’idée de garder contact avec elle-même, à travers le brouillard chimique des médicaments. Elle tisse, reprend et rapièce le fil de sa pensée. Par la narration elle reprend le contrôle. Elle enquête sur cet étrange mal qui l’habite, sur ce corps, rendu mystérieux. Les mots qui s’écoulent de cette bouche blessée poussent comme des ronces, dardés de piquants, agressifs car protecteurs. L’art agit comme une armure, un bouclier. Comme la dernière fantaisie que s’accorde l’artiste alitée, une scène, un socle qui lui permet de donner à voir sa déchéance, …
Gaia Vincensini, Préface, LE SANG

Née en 1988 à St Julien-En-Genevois, Sabrina Röthlisberger vit et travaille à Genève. Ses vidéos, performances, décors, installations et textes abordent les liens entre la médecine et la mort, entre pouvoir et survie en combinant des références à l’histoire de l’art et des allusions à sa propre histoire et à son identité sociale. Ses travaux ont été présentées au Musée d’Art Moderne d’Oran, Algerie ; aux Urbaines, Lausanne ; au Kunstmuseum Bern ; au Kunstmuseum Thun ; à 186f kepler, New York ; à Upstate, Zurich ; à Alienze, Lausanne et à LiveInYourHead, Genève entre autres. Elle est lauréate de la Bourse Aeschlimann-Corti 2019, du Prix BNP New HEAD et a participé aux Swiss Art Awards. Fin 2018, elle a également été résidente au Swiss Institute, New York.

Röthlisberger s’engage également dans une pratique curatoriale et a notamment réalisé lors de sa résidence à New York un programme d’expositions et d’événements en collaboration avec des artistes tels qu’Ada O’Higgins, Sadaf H Nava, Lisa Signorini , Julien Ceccaldi, Marcel Alcalá, Gaia Vincensini, Dese Escobar, Aran Shanmugaratna ou encore le poète Roger Van Voorhees.

Sabrina Röthlisberger, LE SANG, 2020.
Autoédité avec l’appui du Centre d’Art Contemporain Genève.
Graphisme : Kim Coussée.
Textes : Sabrina Röthlisberger, Gaia Vincensini

Image de couverture : Kim Coussée
Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier