Archive



Alfredo Aceto – Refaire le portrait

Alfredo Aceto
Refaire le portrait


Le Centre d’Art Contemporain Genève présente Refaire le Portrait, Acte #1, la première des deux expositions qu’Alfredo Aceto, artiste en résidence proposera entre janvier et mai lors de son séjour dans l’institution.

Dans sa pratique, Aceto questionne les notions de temps, de son propre passé et de mythologie personnelle. Son travail est également marqué par les différentes personnalités qu’il a rencontrées et mêlées à ses projets, telles que Paola Pivi, Roberto Cuoghi ou Stéphanie Moisdon. Sa première intervention artistique fut par exemple lorsqu’il demanda à l’artiste française Sophie Calle – pour qui il a nourri une profonde obsession – de lui tatouer sa signature sur le bras, devenant ainsi part de l’œuvre de Calle. Les horloges présentées dans Refaire le Portrait, Acte #1 naissent également d’une rencontre, cette fois-ci avec le philosophe italien Gianni Vattimo. Ce dernier lui a suggéré de réactiver une anecdote chère à Walter Benjamin selon laquelle, durant la Révolution française, les révolutionnaires tiraient sur les horloges de Paris afin de faire éclater le continuum de l’Histoire. Cette idée de cible se retrouve dans l’illustration d’un cerf, dont le motif est repris d’une cible d’entrainement pour la chasse. Cette pièce peut être vue comme une sorte d’anti-peinture, dans la mesure où Aceto renonce ici à tout geste pictural ou stylistique, et repeint ces cibles de manière hyperréaliste, tel un faux ready-made. Cette série est née d’une histoire propre à l’artiste, qui, enfant, passait ses vacances à peindre en regardant les chasseurs s’affairer dehors. Fasciné par l’équipement utilisé par ces derniers, Aceto leur emprunta des cibles utilisées pour l’entrainement et les présenta comme un résultat de son travail.

Alfredo Aceto est né en 1991 à Turin. Il a obtenu un Bachelor à l’Ecole Cantonale d’art de Lausanne en 2013. Alfredo Aceto sera en résidence au Centre jusqu’en mai 2015. Maya Rochat (1984, CH) et Julie Sas (1991, FR) seront également artistes en résidence au Centre en 2015. Le commissariat de cette exposition est assuré par Andrea Bellini, Directeur du Centre.

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier