Archive



Andrea Bruno – Cinema Zenit

Andrea Bruno
Cinema Zenit


Le Centre d’Art Contemporain Genève présente avec Cinema Zenit de l’artiste italien Andrea Bruno, sa première exposition de bande dessinée contemporaine. Andrea Bruno est l’un des bédéistes les plus intéressants de la scène internationale : il cite parmi ses influences les grands maîtres des écoles italiennes et argentines, notamment Alberto Breccia, José Munoz, Sergio Toppi et Hugo Pratt.

Andrea Bruno s’intéresse aux histoires marquées par les non-dits, l’aliénation des personnages et les décors fantastiques. L’artiste développe depuis 20 ans un style toujours plus personnel, abandonnant la ligne et le crayon en faveur de « tâches » d’encre noire, d’un pinceau et de morceaux de cartons utilisés comme tampons, permettant ainsi un rendu à la fois impressionniste et expressionniste. Les figures, corps et visages créés par les vifs contrastes entre la profondeur du noir et la pureté du blanc, apparaissent à la manière de mirage à la surface du papier. L’effet global des images et de la séquence des planches forme un ensemble visuel percutant qui se rapproche des mondes fantastiques des films de Tarkovsk et de Béla Tarr. Andrea Bellini, le directeur du Centre d’Art Contemporain Genève remarque « l’encrage particulier de Bruno, formé par de multiples couches, et de constantes accumulations et soustractions. Certaines parties des planches sont entièrement abstraites, donnant l’impression d’une barrière de corail blanche et noire d’où émergent des héros contemporains, comme formés par la matière qui les entoure. Bruno se refuse pourtant à se définir comme peintre : le processus de création des images, la grammaire narrative et le signe visuel sont tous fondés sur la pratique et le langage de la bande dessinée ».

Cinema Zenit se déroule dans un monde fantastique qui s’apparente à celui d’un vieux cinéma abandonné dans lequel est projeté sans interruption une série de courts métrages, ponctués de personnages improbables et de mystérieuses apparitions. L’histoire met en scène une jeune femme étrangère de passage dans une ville obscure, dégradée et divisée par les tensions entre ses fiers habitants et des forces d’occupation intimidantes. Le lecteur suit la protagoniste à travers de curieux incidents et des rencontres inattendues au fur et à mesure qu’elle se rapproche du cœur interdit de la ville. A travers Cinema Zenit, Bruno explore le potentiel d’une narration fragmentée, qu’il rend par le renforcement du noir/blanc : la bichromie constituant par ailleurs pour l’artiste la pré – condition à toute expression artistique.

Andrea Bruno (Catania, 1972) est un artiste de bande-dessinée d’origine italienne. Son travail a été publié dans de nombreux magazines et anthologies. Ses ouvrages récents incluent Brodo di niente (Canicola, 2007), Sabato tregua (Canicola, 2011) et Come le strisce che lasciano gli aerei (Coconino, 2012, textes de Vasco Brondi), également publié par Rackham Editione en France, ainsi que le leporello Biblioteca onirica, une série de sérigraphie (Alexander Berardinelli Editore, 2013). Andrea Bruno a reçu de nombreux prix et a été exposé dans le cadre d’expositions personnelles à Bologne, Agrigente, Pérouse, Lucerne, Stockholm, St-Pétersbourg, Buenos Aires et Paris. Il vit et travaille à Bologne.

Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Votre panier