Archive

Josh Smith

Josh Smith


Le Centre d’Art Contemporain Genève heureux de présenter la première exposition personnelle dans une institution suisse de l’artiste américain Josh Smith.

Josh Smith remet en jeu les mythes fondateurs et les clichés de la peinture moderne. La “vitalité” de sa manière de peindre fait écho à une technique de travail quasi expressionniste, à une stratégie de réappropriation très forte, ainsi qu’à une forme sous-jacente de critique institutionnelle.

Josh Smith a l’art de noyer le spectateur dans un flot d’informations visuelles, ne serait-ce que par le nombre vertigineux de travaux qu’il produit. Dans cette masse visuelle écrasante, il mélange les différents genres de technique picturale qu’il a mis en place dès le début de son travail: le “name paintings” (peinture de nom), dans laquelle toutes les variations du nom “Josh Smith” servent de motif aux peintures; la “palette paintings” (ou peinture-palette) sur laquelle il mélange directement les pigments pour ses peintures ; les “announcements” (ou peintures publicitaires) qui sont à la fois des œuvres et les affiches annonçant ses expositions; et finalement les collages dans lesquels il inclut des matériaux de récupération (essentiellement des morceaux de posters ou de cartes géographiques et des coupures de journaux) sur lesquels il redessine ou réimprime. Ce grand mélange devient comme une toile tissée de liens entre l’expérience subjective de celui qui regarde et des conditions de production de celui qui produit.

Josh Smith fait des collages en séries interminables. Dans le cadre de son exposition au Centre d’Art Contemporain Genève,Josh Smith présentera une nouvelle série de plus de 100 collages sur carton. Il produit avec la rapidité et la machinalité de quelqu’un qui ne ferait qu’une esquisse, laissant apparaître le processus de la pensée autant que celui de la peinture. Les idées spontanées qu’il développe formalisent les changements de sens dans son travail et révèlent, volontairement, ses « erreurs » et ce qui pourrait s’apparenter à de mauvais choix formels. On peut sincèrement se demander si l’abondance de sa production a vraiment du sens ou si ce n’est qu’un brouhaha visuel superflu. Et cela fait partie de l’incertitude à laquelle il veut nous confronter. D’ailleurs, le langage formel expressionniste auquel Josh Smith a recours diffère fondamentalement de l’ironie et de la rhétorique pure de la peinture des années 80. La différence s’opère sur la charge émotionnelle forte que véhicule le travail deJosh Smith, à travers des moments que l’artiste décrit comme des événements « que l’on ne peut pas voir, mais que l’on peut sentir ».

Josh Smith est né en 1976 dans le Tennessee, aux États-Unis. Il vit et travaille à New York. Il a montré son travail dans le cadre de nombreuses expositions de groupe, comme à la Kunsthalle Zurich en 2007. Sa première exposition personnelle a eu lieu au MUMOK de Vienne en 2008. Josh Smith a récemment été sélectionné par le New Museum de New York pour participer à la prestigieuse exposition Younger than Jesus, qui va réunir une sélection internationale des artistes de moins de 33 ans parmi les plus prometteurs.

Une proposition de Katya García-Antón

Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Votre panier