Archive

Mark Boulos

Mark Boulos


Dans le cadre de sa résidence au Centre, Mark Boulos (Boston, 1975, vit et travaille entre Genève et Amsterdam) présente une sélection de ses films au Cinéma Dynamo.

La tension entre les esprits et l’histoire est au cœur de sa double projection documentaire All That Is Solid Melts into Air (2008), qui compare la crise des marchés financiers américains avec les rituels protecteurs de rebelles nigérians démunis combattant les sociétés pétrolières.

No Permanent Address (2010) complète cette dialectique à travers le portrait d’une guérilla philippine vouant un culte acharné au Marxisme, menant leur révolte paysanne pour l’amour de l’autre. Se retrouver à travers l’autre est la préoccupation formelle de cette installation vidéo à triple écran.

Echo (2013) prolonge cet intérêt à travers une installation interactive où le spectateur voit sa propre image face à lui, grâce à une installation d’écrans invisibles et réflecteurs.

Boulos expliquera le développement de son travail en multiples écrans depuis ses premiers travaux documentaire en simple écran : Self-Defense (2001) dresse le portrait d’un sympathisant d’Al Qaida à New York ; The Gates of Damascus (2005) présente une femme au foyer qui fait l’expérience de miracles ; Jerusalem (2003) observe des djihadistes priant dans les rues de Londres ; et The Word Was God (2007), compare le phénomène de la glossolalie avec l’araméen, la langue vernaculaire du Christ. A travers ces courts-métrages, Mark Boulos commentera son intérêt pour l’extase et le martyre, le mythe et la réalité.

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier