Archive

Mika Gustafson

Mika Gustafson
Mephobia et autres courts métrages


Le Centre d’Art Contemporain Genève est fier de présenter une sélection de films de la réalisatrice suédoise Mika Gustafson.

Mika Gustafson propose des récits de jeunesse obscurs dans lesquels la réalité et la fiction s’entremêlent. Cette ambiguïté entre les frontières est en partie provoquée par les scénarios partiellement rédigés, le montage, et les plans filmés caméra à l’épaule, qui reflètent l’immédiateté avec laquelle la réalisatrice adopte le médium. Elle produit des images dans lesquelles ses yeux, mais aussi ceux du spectateur, sont amenés à s’interroger, non sur la perte de sens mais plutôt sur la définition de ses limites.

Secretly Filmed my Boyfriend after We had a Fight, 9 min 31 sec
Une jeune femme filme son copain contre sa volonté juste après leur rupture, comme le suggère le titre. La caméra étudie son corps dénudé et la jeune femme cherche à prendre contact à travers l’objectif.

22 may, 4 min 2 sec
Des filles volent une caméra et laissent un message à son propriétaire. La caméra est utilisée en tant que témoin.

Mephobia (projeté dès le 18 septembre), 23 min 35 sec
Ce film met en scène deux groupes de filles : les premières ont entre 4 et 6 ans ; les secondes, au centre de l’attention, sont de jeunes adultes dont les frustrations et tourments, que trahissent leurs comportements provocateurs et subversifs, se révèlent dans une succession de scènes. Ce film est le projet qui a clôturé les études de Mika Gustafson à la Valand Academy. Il interroge le schéma narratif tout en défiant la notion conventionnelle qui tend à définir le corps de la femme comme vulnérable.

Mika Gustafson est née en 1988 à Linköping, Suède. Elle est titulaire d’un Bachelor en direction de film de la Valand Academy, Gothenburg. Travaillant simultanément avec la fiction et le documentaire, son premier long métrage a été le documentaire Silvana (présenté à première suisse à Visions du Réel), au sujet la rappeuse hip-hop suédoise Silvana Imam. En 2017, elle a obtenu le prix du Golden Scarab Award (l’Oscar Suédois) du meilleur documentaire.


Avec le support

Sponsors

Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Votre panier