Archive



Pilvi Takala – Quatre vidéo-performances

Pilvi Takala
Quatre vidéo-performances


Le Cinema Dynamo est fier de présenter quatre vidéo-performances de l’artiste finlandaise Pilvi Takala (*1981, Helsinki).

Pour réaliser ses œuvres, Takala s’immisce dans divers environnements et se confronte aux attentes de la société. Par diverses interventions filmées à l’aide d’une caméra cachée, elle joue à transgresser les codes sociaux et observer les réactions découlant de ses actions, questionnant ainsi les règles implicites inhérentes à divers microcosmes.

Real Snow White, 2009, 9’15”
Dans cette vidéo, l’artiste révèle la logique absurde derrière l’idée de “personnage réel” et l’extrême rigueur de Disneyland, lorsqu’une véritable fan de Blanche Neige, vêtue comme son idole, se fait interdire l’accès au parc.

The Trainee, 2008, 14′
Pour réaliser The Trainee, Takala s’est infiltrée durant un mois en tant que stagiaire dans le département marketing de la multinationale Deloitte. Son comportement initialement « normal » deviendra peu à peu étrange et fera l’objet de la méfiance et de l’évitement général. Si parcourir Facebook et feindre une activité font partie des comportements usuels d’une communauté de travail, rester pensif et immobile perturbe l’ordre établi. Avec cette œuvre, l’artiste cherche à dévoiler les différentes manières de considérer le membre anti conventionnel d’un groupe.

Players, 2010, 7’50”
Players dresse le portrait de six joueurs de poker professionnels à Bangkok. Dans leur communauté, le jeu est plus une source de revenu qu’une passion. Le regard systématique et analytique qu’ils portent sur leur vie quotidienne rappelle les stratégies du poker et peut sembler absurde, mais leur ignorance de leur société d’origine l’est d’autant plus.

Drive With Care, 2013, 12’54”
Dans Drive with Care, Takala s’ingère dans la vie d’un enseignant dans un pensionnat d’élite aux États-Unis. Le projet explore les stratégies de ceux-ci pour survivre en qualité de membres du corps professoral de l’école et comment ils négocient leur propre espace au sein de l’institution tout en prenant garde à ne pas violer les règles et principes communs.

Pilvi Takala vit et travaille à Helsinki. Elle a présenté son travail en solo au Bonniers Konsthall, Stockholm; au Künstlerhaus Bremen; à la Kunsthalle Erfurt; à la Kunsthalle Lissabon; ou encore au Sorlandets Kunst-museum, Norvège. Son travail a également été présenté à travers le monde dans des institutions telles que le MoMA PS1 et le New Museum, New York; le Palais de Tokyo, Paris; S.M.A.K., Gamd ; la Kunsthalle Basel; Wiels, Brussels; ainsi qu’aux biennales de Moscou, Bucharest, Berlin et Istanbul.

Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Votre panier