Between Art and life

Performativity in Japanese Art

28.11.08 — 01.02.09

VERNISSAGE: JEUDI 27 NOVEMBRE 2008, DE 18H À 21H

 

Le Centre d’Art Contemporain Genève est fier de présenter “Between Art And Life. Performativity In Japanese Art” une exposition de groupe qui présente les travaux de l’Atelier Bow-Wow, Taro Izumi, Yayoi Kusama, Yasumasa Morimura, Yoko Ono, Takako Saito, Tomoko Sawada, Shimabuku et Rikuo Ueda.

La performance (1) est un espace extrêmement large de pratiques interdisciplinaires et de croisement de ces pratiques avec les nouveaux médias. L’histoire performance a plus de 100 ans. Elle commence avec les premières actions des artistes du mouvement Dada et continue jusqu’aux performances engagées de la décennie 60-70. La réémergence de la performance dans la période qui a suivi la deuxième guerre mondiale, telle que décrite par l’artiste américain Robert Rauschenberg, traduit le désir de “combler le faussé entre l’art et la vie”. Cette intention se caractérise par un intérêt essentiel pour la société et pour la vie quotidienne, poussant le spectateur au coeur du travail artistique et, inversement, le travail artistique dans la vie quotidienne.

Le Japon contemporain est un axe important de la récente recrudescence d’intérêt pour les arts vivants. Différentes générations d’artistes sont en train de repenser l’histoire de la performance. Le Japon a en effet une histoire particulièrement liée à la pratique performative. Des groupes basés dans différentes villes japonaises comme High Red Centre et Gutai, actifs depuis les années 50 et plus tard, ont joué un rôle central dans le mouvement de réengagement de l’art dans la société civile.

Des artistes comme Yoko Ono, Yayoi Kusama, Shigeko Kubota, Mieko Shiomi, Takako Saito, qui se sont établi a New York dans les années 60, ont contribué a définir la performance et sa relation à des médias comme la vidéo et la musique, mais aussi et en particulier au corps.

L’exposition “Between Art And Life. Performativity in Japanese Art” présente les travaux d’une génération d’artistes émergeants nés au Japon, dont la pratique engage leur héritage national ainsi que l’histoire de la performance et de la performativité en général. La sélection des œuvres est nécessairement subjective. Elle n’a pas pour ambition de donner une définition nationale par la production culturelle qui lui est liée. Ni de présenter la performance comme la seule pratique artistique au Japon. “Between Art And Life. Performativity In Japanese Art” se propose de mettre en scène le travail des artistes les plus dynamiques à travers les générations. Certains d’entre eux vivent en dehors du Japon et sont déjà immergés dans d’autres traditions culturelles.

(1) La performance est une pratique issue de la multitude de regards croisés entre le cinéma, le théâtre, l'architecture, la danse, la sculpture, la peinture, la vidéo, le dessin, l'actionnisme et la musique. La pratique performative a historiquement toujours eu pour but de mettre en scène une forme d'expérimentation, d'ouvrir de nouveaux champs de recherche et d'engagement, de transgresser la norme, de questionner la production artistique et d'engager le spectateur dans le processus.

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 28.11.08 — 01.02.09

Vernissage: 27.11.2008 à 18 heures

 

Télécharger le dossier de presse

Avec le généreux soutien de:
JTI
logo strobotechlogo japan foundationlogo jallogo-baboo

En partenariat avec:
Le Consulat du Japon, Choc’Events, Kanebo, Schilliger, Pernod Ricard Swiss et Le Temps.

 
Subventionné par la Ville de Genève

  • Tomoko Sawada, “Early Days 31”, 1997.
  • Tomoko Sawada, “Early Days 31”, 1997.
  • Shimabuku, «Catching octopus with self-made ceramic pots», 2003. Courtesy Air de Paris, Paris.
  • Atelier Bow-Wow. Maquette du projet “Alpinism” pour le Centre d'Art Contemporain Genève, 2008.
  • Wind Drawing Hiroshima. Copyright Rikuo Ueda, 2000
  • Wind Drawing Indiana. Copyright Rikuo Ueda, 2000
  • Wind Drawing NY, 2000. Copyright Rikuo Ueda
  • Shimabuku, “Passing through the rubber band”, 2000. Courtesy Air de Paris gallery, Amanda Wilkinson, London and the Artist.
  • Shimabuku, “Catching octopus with self-made ceramic pots”, 2003. Courtesy Air de Paris, Paris.
  • Shimabuku, “Catching octopus with self-made ceramic pots”, 2003. Courtesy Air de Paris, Paris.
  • Shimabuku, “Catching octopus with self-made ceramic pots”, 2003. Courtesy Air de Paris, Paris.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Tomoko Sawada.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.
  • Taro Izumi, drawings. Courtesy Hiromi Yoshii gallery, Tokyo.