Invernomuto: Negus

Mardi 7 juin 2016, 18h30

 

Soirée de projection et discussion
Cinema Dynamo, 4e étage du Centre d'Art Contemporain. Entrée libre.

 

Le Centre d’Art Contemporain Genève est fier de présenter la première suisse du film Negus, un long-métrage documentaire conceptuel du duo de réalisateurs italien Invernomuto et mettant en scène Lee “Scratch” Perry.

Le film explore la convergence de l'histoire, des mythes et de la magie par le biais des héritages complexes et concurrents de Haile Selassie I, dernier empereur d’Éthiopie.

Sous le regime mussolinien, Selassie était dépeint comme un diable noir et servit donc de prétexte à l’invasion de l'Ethiopie par l'Italie. A cette même époque, le rastafarisme émergeait en tant que religion en Jamaïque. Celui-ci prenait Selassie pour un Dieu vivant et le Christ ressuscité noir. Negus s’inspire du vide existant entre ces deux réalités irréconciliables.

Le duo en est venu à s’intéresser à Selassie en entendant une histoire presque oubliée dans leur ville natale de Vernasca, Italie. En 1936, alors que l'Italie occupait l'Ethiopie de manière sanglante, un soldat blessé retourna à Vernasca. C’est alors que la communauté organisa un obscure rituel festif sur la place centrale, au cours duquel une effigie de Haile Selassie I fut brûlée.

 

Sachant que de nombreux rastafaris considèrent Selassie comme la réincarnation de Christ, Invernomuto proposa d’effectuer un rituel de purification et de résurrection en l’honneur de Haile Selassie I sur cette même place.

Negus est créé autour d’une structure circulaire, les différents lieux présentés (les sommets du triangle: Vernasca, l’Éthiopie et la Jamaïque) sont perpétuellement associés et dissociés, presque superposés, forçant ainsi le spectateur à se détacher des limites de l'orientation géographique. Le film s'attarde sur ces entre-deux, servant de lien au récit dans une atmosphere contemplative sensuelle. Negus propose que les trajectoires des peuples, les idéologies et les mythologies ne soient jamais considérés comme des vecteurs à sens unique, mais qu’ils co-existent dans la complexité de l’éternel recommencement.

Invernomuto est né en 2003 de la collaboration entre Simone Bertuzzi et Simone Trabucchi, basés entre Milan et Vernasca. Bien que l’image en mouvement et le son soient leurs médias de prédilections, Invernomuto intègre également la sculpture, l’édition et la performance à sa pratique. Bertuzzi et Trabucchi sont également musiciens, sous les noms de Palm Wine et Dracula Lewis, respectivement.

Pour prolonger la découverte du travail d'Invernomuto, le far° festival des arts vivants à Nyon présentera, les 11, 12 et 13 août 2016, Negus – Celebration, un ensemble d'œuvres prenant une forme ouverte entre installation, vidéo et performance.

DATES A NE PAS MANQUER

Mardi 7 juin 2016, 18h30
18h30: Verre d’accueil offert par Château Chasse-Spleen.

Pour plus d’informations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
022 329 18 42

Télécharger le dossier de presse

 

Chasse-spleen