Qiu Zhijie, Journeys without Arrivals

17.11.2017 — 14.01.2018

Vernissage le 16 novembre, à 18h

 

Le Centre d'Art Contemporain Genève est heureux de présenter Journeys without Arrivals, une exposition offrant pour la première fois un aperçu complet de l’œuvre de Qiu Zhijie, l'un des artistes chinois les plus importants de sa génération. Le large éventail des travaux de Qiu Zhijie fait appel aux médias les plus variés et convoque diverses temporalités et géographies, pour révéler le portrait intime d’un artiste polymathe, dont la démarche artistique s’inscrit dans une approche globale et holistique de la vie. Embrassant la notion d’art total, il montre comment le rôle de l’art est un puissant outil de remise en question de la globalisation en Chine et à travers le monde.

Qiu Zhijie a vécu pleinement les profonds changements de la société chinoise à l’heure de son ouverture à la mondialisation économique et culturelle. Sa pratique intègre diverses traditions picturales, la calligraphie et le geste artisanal traditionnel en leur donnant une touche contemporaine. Ces traditions ne sont pas victimes des bouleversements de notre époque mais de véritables systèmes de pensée permettant une meilleure compréhension du temps présent. En ce sens que Qiu Zhijie est un parfait exemple d'artiste entremetteur, dont les convictions et les engagements – en tant qu'artiste, professeur et activiste politique – marquent de manière forte, résolue et profonde le monde contemporain.

Cette exposition a pour objectif de traduire pour le public du Centre d’Art Contemporain Genève le travail de Qiu Zhijie au cours de ces trente dernières années. Elle pointe précisément ce qui est lost in translation, ce qui se perd dans le processus de traduction, et montre comment ce qui est caractéristique d’une culture peut finalement la transcender. En tant qu’artiste qui s’auto-expose et s’auto-archive, Qiu Zhijie a travaillé en étroite collaboration avec les commissaires de cette exposition pour l’installation de ses œuvres dans l’espace du Centre, d’une façon qui n’est ni chronologique, ni ne se réfère aux diverses catégories de médias. La présentation des œuvres s’articule autour des thèmes récurrents de sa pratique artistique.

Cette rétrospective propose un voyage dans l’univers philosophique et artistique de Qiu Zhijie, doublé d’un voyage intime autour de sa personne même, de sa famille et de ses convictions. Tel un kaléidoscope, l’ensemble de cette exposition s’articule autour de cartes géographiques extraordinaires réalisées sur une période de trente ans. Calligraphe de formation, il fonde son travail de création sur la réalisation de grandes cartes, qui sont pour lui un véritable outil de recherche. Il s’intéresse à la représentation du territoire dans ce qu’elle a d’exploratoire et de fortement interactif. Chaque lieu, chaque architecture, chaque concept reproduit sur ces cartes existe en relation avec autre chose et en cela, il est conditionné par le lieu et la période historique dans lesquels il s’inscrit, ainsi que par sa proximité avec d’autres choses semblables ou différentes. Élaborer des cartes signifie explorer la réalité pour mieux la comprendre, relier chaque centimètre de territoire à des interactions complexes. D’une certaine manière, la totalité de l’exposition sur les trois étages du Centre d’art contemporain Genève s’appréhende comme une immense carte en trois dimensions, comme une géographie productrice de sens. L’artiste invite le spectateur à partir à la recherche de sa propre nature de cartographe, pour qu’il enquête sur lui-même et sur le monde qui l’entoure afin de mieux se/le comprendre. C’est ce message positif, chargé d’espoir, cet humanisme fondé sur la notion d’émancipation de l’individu, sur la foi dans l’art et dans sa capacité de transformation sociale, que l’artiste Qiu Zhijie offre au public.

Né en 1969 dans la province du Fujian, en République populaire de Chine, Qiu Zhijie vit entre Pékin et Hangzhou. Il partage son temps entre sa production artistique, ses projets d’expositions et ses activités d’enseignant et responsable de l’Ecole d’Art expérimental (CAFA) et de professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Hangzhou. En 1993, Qiu Zhijie était le plus jeune artiste représenté dans l’exposition China’s New Art Post-1989, première grande rétrospective d’art expérimental chinois à se tenir hors de Chine. Depuis, ses œuvres ont été régulièrement exposées en Chine comme à l’étranger.

 

Curateurs et partenaires

Les commissaires de l’exposition Qiu Zhijie, Journeys without Arrivals au Centre d’Art Contemporain Genève sont Andrea Bellini et Davide Quadrio. Ce projet a été développé en collaboration avec le Van Abbemuseum, Eindhoven et la Lunds Konsthall. Il sera présenté à Lund du 16 février au 27 mai 2018.

Publication

Un guide illustré abordant les multiples facettes de la pratique de Qiu Zhijie dans le contexte européen a été édité à l'occasion de cette exposition.

Programme de médiation

L'exposition est accompagnée d'un programme de médiation spécifique qui sera annoncé prochainement.

L'exposition est soutenue par la Ville de Genève, Galleria Continua et Bloomberg.

 

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 17.11.17 — 14.01.18

 

Dossier de presse à télécharger

 

 
Subventionné par la Ville de Genève