Gabriel Abrantes

18.02 — 12.03.14

PROJECTION ET DISCUSSION AVEC L’ARTISTE LE MARDI 18 FÉVRIER À 18H30

 

Olympia I & II Gabriel Abrantes, 2006. 8 Min. 16MM transferred to HD. Written and Directed by Gabriel Abrantes and Katie Widloski. Produced by Gabriel Abrantes.Le travail de Gabriel Abrantes explore l’impact de la globalisation sur la politique, l’économie et la culture de pays en voie rapide de développement. De l’histoire d’amour au film de guerre, du mélodrame à la comédie, les films de l’artiste examinent les relations de pouvoirs et d’amour dans des pays comme l’Angola, Haiti, le Sri Lanka, le Portugal et le Brésil.

Abrantes présentera 4 films lors de sa projection au Cinéma Dynamo: Olympia I&II (2006), Ornithes (2012), Liberdade (2011) et Trapobana (2013).

Olympia I&II (2006) En collaboration avec Katie Wildoski. Olympia I&II est l’un des premiers films d’Abrantes, produites lorsqu’il était étudiant à la Cooper Union en New York. Le film forme un diptyque présentant deux reconstitutions de l’Olympia de Manet. Déguisée en Olympia, Katie occupe le premier tableau; Abrantes le second, travestie en la célèbre figure. Attirant et absurde, le film déconstruit l’aura mythique de l’œuvre tout en complexifiant son héritage.

Ornithes (2012) mêle une mise en scène de «Les Oiseaux » d’Aristophane joué dans le dialecte grec original, à Jacmel en Haiti, aux légendes populaires et à la culture carnavalesque du lieu.

Liberdade (2011) En collaboration avec Benjamin Crotty. Liberdade retrace l’histoire d’amour entre un garçon angolais et sa petite amie d’origine chinoise. Leur relation se complique lorsque le garçon vole du Viagra pour parer à son impuissance. A travers l’histoire d’amour de ces deux adolescents, Abrantes explore l’impact de l’immigration de masse et des capitaux étrangers en Angola. Le film est récompensé en 2011 par le Prix Film et Vidéo du Festival du film de Locarno.

Trapobana (2013) est une comédie sur l’un des premiers auteurs coloniaux, Luiz Vaz de Camoes, un poète portugais actif en Orient au 16e siècle. Le film a été montré en avant-première à la Berlinale 2013.

Gabriel Abrantes (1984) est un artiste et réalisateur d’origine américaine basé à Lisbonne au Portugal. Il étudie à la Cooper Union à New York (2006), à L’Ecole National Supérieure des Beaux-Arts de Paris (2005-2006) et au Le Fresnoy Studio National des Arts Contemporains de Tourcoing (2007). En 2010, il reçoit le Léopard d’or du meilleur court métrage étranger au Festival de Locarno pour son film A History of Mutual Respect. La même année, il fonde le studio de production A Mutual Respect.

Ses films ont été montrés récemment dans le cadre de l’exposition collective Dynasty au Palais de Tokyo et Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (2010). En mai 2013, le MIT Visual Arts Center (Cambridge, MA) lui consacre une exposition personnelle, List Projects: Gabriel Abrantes. Ces travaux ont également été montrés à Berlin au Kunst-Werke Institute for Contemporary Art (The Ghosts of Eden: The Films of Gabriel Abrantes, 2013).

Gabriel Abrantes prendra part à la Biennale de l’Image en Mouvement 2014 organisée par le Centre d’Art Contemporain Genève en septembre, durant laquelle il présentera en exclusivité un nouveau film produit par le Centre.

DATES À NE PAS MANQUER

Projection et discussion avec l'artiste le: 18.02.14 à 18h30.

Exposition: 18.02.14 — 12.03.14

Horaires: mardi-dimanche, 11-18 heures, sauf mercredis à 16 heures.