Nelly Haliti

07.11.13 — 02.02.14

VERNISSAGE: JEUDI 7 NOVEMBRE À 18 HEURES.

 

Suite à sa résidence de quatre mois à l’atelier d’artiste du Centre d’Art Contemporain Genève, Nelly Haliti présente au Project Space «3 moments», une exposition incluant trois nouveaux travaux qui chacun évoquent un moment et une situation spatiale étroitement liés.

NELLY HALITI

L'exposition «3 moments» s'articule autour de trois états différents: celui de la destruction, celui de la transition et enfin celui de la reconstruction. J'ai souhaité mettre en avant la notion d’enchâssement, ainsi que les coïncidences possibles entre trois temporalités différentes.

«The great empire of Tivoli», 2013

Photographies couleur, 24 x 30 cm

Lorsque la maison dans laquelle je vivais depuis cinq ans, et qui représentait le lieu où j'ai commencé à construire mes projets artistiques, a été démolie, le choc a été plus important que je ne l'aurais imaginé. J'ai documenté cette destruction avec des photographies qui laissent les lignes de force du bâtiment apparaître comme des sculptures: «The great empire of Tivoli». Tout empire, aussi ténu soit-il, appelle à l'entropie. La maison portait le nom de la villa aux dimensions de ville que l'Empereur Hadrien a construite près de Rome.

«16 years», 2013

Film 16 mm couleur, 16’ (archives de 1971-74 numérisées)

La maison que j'ai occupée ensuite, sans l'avoir davantage choisie ou habitée, m'a pourtant réservé une surprise. Dans le matériel laissé là, se trouvaient des boîtes de négatifs, des plans, des bobines de film. Les plans étaient ceux d'un bateau et les images celles d'un départ en mer. Je me suis projetée dans cette autre vie en partance, surgie comme une échappatoire dans la mienne, et qui me renvoyait à mes propres désirs. Quelles raisons ont pu amener un homme à abandonner derrière lui des archives aussi riches, des documents aussi précieux ?

«Dôme», 2013

Structure en bois de sapin, 5 m de diamètre et 2,605 m de hauteur

Occupant l'atelier du CAC comme un refuge de travail, j'ai voulu y construire une maison. Un dôme, d’une surface identique à celle de l'atelier, me semblait prendre naturellement la suite d'une pyramide de citrons sur laquelle j'avais achevé mes études. Motif récurrent dans l'architecture, découvert au Proche-Orient ancien et devenu populaire en Occident à la Renaissance, le dôme réapparaît en 1947 chez l’architecte Richard Buckminster Fuller sous forme géodésique. Une structure autoportante d'une stabilité inégalée où chaque pièce est indispensable, il représente aussi bien un espace de vie ou celui d'un atelier, évoquant le moment même de la construction.

«77»,

Édition offset, 77 pages, 100 exemplaires numérotés, Miami books, Genève, 2013, publié avec le soutien généreux de Fri Art et du Fond cantonal d'art contemporain - Genève

Le livre intitulé «77» est présenté le soir du vernissage, comme le parachèvement d'un travail de plus d'une année autour du motif du citron. Ce livre d'artiste présente 77 plaques offset sur lesquelles je suis directement intervenue avec un produit pour travailler l'image en négatif. Ensuite, chaque plaque a été imprimée en influençant la couleur de l'image au moment même de l'impression. Conclu par un texte de David Lemaire, docteur en histoire de l'art, le livre propose une traversée dans les formes et les couleurs.

Suite du projet pour 2014, également inclus dans le travail lié à la résidence au Centre d’Art Contemporain Genève:

«NDK»

Film 16mm, prévu pour 2014

Juste avant la chute du communisme, le rêve de l'intelligentsia bulgare s'est concrétisé au centre de la ville de Sofia par un bâtiment à l'architecture octogonale, qui a endossé le rôle de plus grand centre culturel des Balkans. Après les prouesses de la construction des églises et monastères, la Bulgarie se démarque par un bâtiment qui n'a plus sa place au centre de la capitale d'un pays dans l'urgence économique, n’ayant plus de moyens pour soutenir la culture. Cet essai visuel sur le bâtiment de NDK, présentera la ruine d'un rêve culturel au crépuscule d'un système politique.

DATES À NE PAS MANQUER

Exposition: 07.11.13 — 02.02.14

Vernissage: 07.11.13 à 18 heures

Dans le cadre de son exposition au Project Space, Nelly Haliti propose trois rendez-vous les dimanches 12 janvier, 26 janvier et 2 février de 16h à 18h sous le dôme géodésique. Entrée libre.

12 janvier
Moment I – lectures
Nicola deMarchi
David Lemaire
Julien Maret

26 janvier
Moment II — Concert
DIATRIBES - d'incise et Cyril Bondi, floortoms rotatifs, CH

2 février
Moment III – performance
Julian Weber

Nelly Haliti
 

 
Subventionné par la Ville de Genève