Archive



Nelly Haliti – 3 moments

Nelly Haliti
3 moments


Suite à sa résidence de quatre mois à l’atelier d’artiste du Centre d’Art Contemporain Genève, Nelly Haliti présente au Project Space 3 moments, une exposition incluant trois nouveaux travaux qui chacun évoquent un moment et une situation spatiale étroitement liés.

L’exposition s’articule autour de trois états différents: celui de la destruction, celui de la transition et enfin celui de la reconstruction.

The great empire of Tivoli
« Lorsque la maison dans laquelle je vivais depuis cinq ans, et qui représentait le lieu où j’ai commencé à construire mes projets artistiques, a été démolie, le choc a été plus important que je ne l’aurais imaginé. J’ai documenté cette destruction avec des photographies qui laissent les lignes de force du bâtiment apparaître comme des sculptures : The great empire of Tivoli. Tout empire, aussi ténu soit-il, appelle à l’entropie. La maison portait le nom de la villa aux dimensions de ville que l’Empereur Hadrien a construite près de Rome. »

16 years
« La maison que j’ai occupée ensuite, sans l’avoir davantage choisie ou habitée, m’a pourtant réservé une surprise. Dans le matériel laissé là, se trouvaient des boîtes de négatifs, des plans, des bobines de film. Les plans étaient ceux d’un bateau et les images celles d’un départ en mer. Je me suis projetée dans cette autre vie en partance, surgie comme une échappatoire dans la mienne, et qui me renvoyait à mes propres désirs. Quelles raisons ont pu amener un homme à abandonner derrière lui des archives aussi riches, des documents aussi précieux ? »

Dôme
« Occupant l’atelier du CAC comme un refuge de travail, j’ai voulu y construire une maison. Un dôme, d’une surface identique à celle de l’atelier, me semblait prendre naturellement la suite d’une pyramide de citrons sur laquelle j’avais achevé mes études. Motif récurrent dans l’architecture, découvert au Proche-Orient ancien et devenu populaire en Occident à la Renaissance, le dôme réapparaît en 1947 chez l’architecte Richard Buckminster Fuller sous forme géodésique. Une structure autoportante d’une stabilité inégalée où chaque pièce est indispensable, il représente aussi bien un espace de vie ou celui d’un atelier, évoquant le moment même de la construction. »

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier