Archive

Pamela Rosenkranz – As Add


Le processus d’empreintes de peinture couleur chair, appliquées à la main sur les sculptures de Pamela Rosenkranz est ici utilisé pour estamper une édition limitée. Ici la peau de la main semble avoir fondu sur le papier et contredit alors la citation latine qu’elle tente de bloquer. Cette expression est à la fois la source de l’acronyme d’une marque de sport, une sentence positive, mais est extraite d’une phrase du poète satyrique Juvénal dans la quelle elle avait un sens contraire: «Ce qu’il faut alors implorer, c’est un esprit sain dans un corps sain». Le mécanisme publicitaire est ici rejoué pour la sculpture «Firm Being», une bouteille d’eau remplie de peau, créant une étrange répulsion.

Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Visiter le 5e étage
L’espace digital du Centre d’Art Contemporain Genève
Votre panier