Archive



Gérald D’Andiran

Conférence
Gérald d’Andiran
Des sources de l’écriture à l’énigme de Voynich


La fin de la Préhistoire est marquée par une révolution cognitive qui se traduit par une meilleure expression de la pensée grâce à la parole : deux des conditions au développement d’une écriture se concrétisent dans l’élaboration de peintures et de signes. Puis l’urbanisation et la hiérarchisation sociale issues de la sédentarisation et de l’agriculture s’accompagnent d’un pouvoir central et d’usages qui exigent l’écriture. Elle est inventée avant notre ère à Sumer (3300 av. J.-C.) et en Egypte (3200 av. J.-C.), avant d’apparaître en Elam, dans l’Indus, en Crète, en Anatolie, en Chine, en Inde et en Amérique centrale. Au XVe siècle, le manuscrit de Voynich inaugure l’énigme des écritures indéchiffrées.

Biographie
Gérald d’Andiran, pneumologue et ancien enseignant, est secrétaire général de la Société Médicale et président de l’Association des Amis de la Fondation Martin Bodmer (FMB). Avec l’histoire de l’écriture, il nous sensibilise aux sources et à la beauté de l’invention qui marque la plupart des civilisations. Il s’est plusieurs fois exprimé sur cette thématique, et en prépare une autre, consacrée à la perception du corps à travers les âges, à l’invitation du Musée des Beaux-Arts de Lausanne. Commissaire de « La médecine ancienne, du corps aux étoiles » (FMB, 2010-2011) dont le catalogue est entré, entre autres, à la Biblio-thèque de l’Institut (Paris) et à la Countway Library of Medicine (Boston), il a été l’invité de la RSR (“Babylone”, “Histoire vivante”) et de France Culture (“Avec ou sans rendez-vous”), puis un guide-conférencier des expositions « Wagner, l’opéra hors de soi » (FMB, 2013-2014) et « Alexandrie la Divine » (FMB, 2014).

Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier