Archive



Sylvie Boisseau, Frank Westermeyer et David Zerbib

Sylvie Boisseau, Frank Westermeyer et David Zerbib
Jouer à être humain.


Soirée de projection et booklaunch


Le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux d’accueillir le lancement de la publication numérique Jouer à être humain., résultat d’une collaboration entre le duo d’artistes Boisseau & Westermeyer, et le philosophe David Zerbib, le jeudi 23 septembre dès 18h30.

À cette occasion, Sylvie Boisseau et Frank Westermeyer présentent deux films au Cinema Dynamo :

Der Freie Mensch – mit KI (L’homme libre – avec IA)
Vidéo 4K, 7 min 43
2019

« L´humain questionne – la machine lui répond » est le dispositif de départ auquel Boisseau & Westermeyer confrontent f, leur personnage principal.  Que se passe-t-il quand le contenu de l’information est optimisé et son accès permanent et illimité ? L’algorithme le connait-il mieux que lui-même ? La personnalité de f est-elle encore décelable ? Le regard qu´il porte sur lui-même est-il toujours le sien, ou est-il devenu celui d´un algorithme ? Ses aspirations lui sont-elles propres ou a-t-il déjà intériorisé l’algorithme ? Les questionnements de l’Homme Libre – avec IA semblent ne pas connaître de limites, mais que se passe-t-il lorsque toute incertitude est levée ?


ƒ zwischen den Stufen des Organischen (ƒ entre les degrés de l’organique)
Vidéo 4K, 20 min 40
2021

Ƒ se lasse des possibilités offertes par sa voiture hyper intelligente. Il ne souhaite plus recourir aux améliorations technologiques, qui lui promettent un affranchissement des limites de son corps. Pourrait-il faire une nouvelle expérience de lui-même s´il incarnait tour à tour chacun des degrés de l’organique, celui de l’animal et celui de la plante ? Mû par ce questionnement, il s´enhardit et décide d´appréhender le monde du point de vue d´un quadrupède, et depuis la position immobile de la plante.Crédits : texte de David Zerbib : L’humain entre chien, robot et nénuphar. Anthropologie philosophique et esthétique du cas ƒ.

 

Plus d’informations sur la publication :

Jouer à être humain.
Entre IA, vie animale et végétale : une expérimentation artistique et philosophique.

Cette publication prend la forme d’un e-book multimédia, réalisé dans le cadre du projet de recherche Plessner transposé. Entre anthropologie philosophique et vidéo : l’acteur « excentré », financé par le fonds de recherche de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, HES-SO.

Le point de départ de ce projet de recherche est le croisement d’une méthode artistique faisant appel à un agent expérimental, ƒ, qui fait circuler l’attention et active des situations, et d´une relecture de l’œuvre du philosophe Helmuth Plessner (1892-1985) qui envisage une définition de l’humain à partir de sa dimension biologique et spatiale. Entre vidéo et philosophie, des images de pensée émergent, éclairées par une question : face à la crise contemporaine de l´anthropocentrisme, comment redéfinir le rapport de l´humain à la technologie et au vivant ?

Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier