Archive

Hreinn Friðfinnsson

Hreinn Friðfinnsson
To Catch a Fish with a Song: 1964–Today


Une proposition d’Andrea Bellini et Krist Gruijthuijsen


Le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux de présenter la première exposition personnelle de l’artiste islandais Hreinn Friðfinnsson dans une institution suisse. Avec plus de septante œuvres, To Catch a Fish with a Song: 1964 – Today célèbre cet artiste majeur, et paradoxalement méconnu, en revenant sur plus d’un demi-siècle d’une pratique audacieuse.

L’œuvre de Friðfinnsson est saluée à la fois pour son lyrisme et sa poésie austère, qui transcendent les sujets et les matériaux souvent communs utilisés pour créer ses pièces. Il a parfois été comparé aux artistes  romantiques conceptuels. Sa pratique est ancrée dans la dématérialisation de l’art et fortement liée au paysage et aux phénomènes naturels. Néanmoins, l’artiste islandais s’en détache. Il n’adopte pas de posture critique envers l’art et évite les protocoles d’interprétation stricts de ses œuvres ; pour lui, créer est une impérieuse nécessité.

Friðfinnsson peut être vu comme une sorte d’alchimiste idiosyncrasique. Par de subtils gestes, il fait de l’espace d’exposition une scène sur laquelle le temps, l’espace (réel et imaginaire), les objets, le rationnel et l’irrationnel se transforment en de petits miracles fascinants.

Si une cohérence thématique et une certaine émotion habitent l’art de Friðfinnsson, ses travaux sont remarquablement variés par leur substance et leur portée : photographie, dessin, tracé, vidéo, installation, texte ou encore ready-made. Malgré cette profusion de médiums et de sujets, la pratique de Friðfinnsson se singularise par une économie de moyens associée à un langage poétique, insaisissable et parfois humoristique.

La première monographie complète sur l’artiste est publiée à l’occasion de cette exposition rétrospective (Verlag der Buchhandlung Walter König, 2019, anglais). Ce volume richement illustré, édité par Andrea Bellini et Krist Gruijthuijsen, comprend une interview réalisée par les éditeurs ainsi que des essais commandés à Ivana Bago, Luca Cerizza et Cassandra Edlefsen Lasch. Une chronologie de la pratique de Friðfinnsson rédigée par Sara De Chiara accompagne cette publication.

Né en 1943 à Baer Dölum, en Islande, Friðfinnsson vit à Amsterdam depuis 1971. Son travail a été présenté lors d’expositions personnelles au Bergen Kunstmuseum et à la Malmö Konsthall (2008), au Reykjavik Art Museum, Hafnarhús ainsi qu’à la Serpentine Gallery, Londres (2007). En 1993, il expose à la Galerie nationale d’Islande à Reykjavik et représente l’Islande à la Biennale de Venise. En 2012, il participe à la Biennale de São Paulo.

Cette exposition est proposée avec la complicité du KW Institute for Contemporary Art, Berlin, où elle sera présentée du 28 septembre 2019 au 5 janvier 2020.

Image de couverture: Hreinn Friðfinnsson, Clearing, 2013. Mélangeurs en bois, dimensions variables. Courtesy de l’artiste et Galería Elba Benítez, Madrid. Photo: Luis Asín
Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier