Archive



Jenna Hasse

Jenna Hasse
Il Protagonista

Première en présence de l’artiste


Le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux d’accueillir la cinéaste Jenna Hasse pour la première suisse de son film Il Protagonista au Cinema Dynamo le mardi 31 août à 18h30.

Les places pour la première étant limitées, la réservation est conseillée. Réservez votre place

Le film sera ensuite présenté en boucle du mardi au dimanche (11h à 18h), jusqu’au 12 septembre 2021.

Il Protagonista
2020, 44 min
Italien (sous-titres en français)

C’est l’été à Casale Monferrato, une ville du nord de l’Italie. Luigi, 25 ans, vient de rater son examen de droit à l’Université de Turin. Il se fait tatouer, il joue dans un film, mais rien ne semble l’apaiser. Seules les promenades avec sa chienne Scarlett et ses trajets en voiture où il rap et chante, lui offrent du réconfort. Entre rage et tendresse, et à l’aube de devoir faire des choix pour sa vie d’adulte, Luigi offre le portrait d’un jeune homme de l’Italie d’aujourd’hui.

 

Jenna Hasse (*1989, Lisbonne) est de nationalité suisse et portugaise. Elle grandi en Suisse puis réalise ses études à Bruxelles, où elle est diplômée en 2014 de l’INSAS, département interprétation dramatique, elle présente la même année son premier court-métrage En Août à la Quinzaine des Réalisateurs et reçoit plusieurs prix dans les festivals internationaux. Elle alterne sa pratique entre le jeu au cinéma et au théâtre ainsi que la réalisation. En 2016, elle présente son court-métrage Soltar notamment au FIFF Namur et à la Biennale de l’Image en Mouvement du Centre d’Art Contemporain Genève. En 2020, son moyen-métrage documentaire Il Protagonista est présenté en première mondiale à Doclisboa et en première suisse au Centre d’Art Contemporain Genève. Elle prépare aujourd’hui son premier long-métrage de fiction L’amour du monde. Au cinéma, elle a joué dans des courts-métrages dont notamment Sott’Acqua d’Audrey Bersier, présenté au Festival Premier Plan à Angers, 2017 et On avait dit qu’on irait jusqu’en haut de Tizian Büchi, présenté au FIFF Namur en 2015, pour lequel elle remporte un prix d’interprétation au Sahar Int. Festival en Angleterre, 2016. Elle a joué dans les longs-métrages, La douleur d’Emmanuel Finkiel et Mes provinciales de Jean-Paul Civeyrac, et plus récemment Schwesterlein de Stephanie Chuat et Veronique Reymond, ou encore Foudre de Carmen Jacquier.

Cover image : Jenna Hasse, Il Protagonista, 2020 (still).
Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier