Archive

Adriana Monti

Adriana Monti
Scuola Senza fine et autres films


Cette rentrée, le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux de présenter une soirée inédite en compagnie d’Adriana Monti, figure de proue du cinéma féministe italien. À cette occasion, la cinéaste italo-canadienne présentera le film Scuola Senza Fine (1983), l’une de ses productions clé.

La carrière d’Adriana Monti débute au cœur de l’ébullition des mouvements militants pour l’émancipation féminine en Italie dans les années 1970. Sa pratique s’ancre dans la réalité sociale contemporaine : par ses documentaires ou ses fictions, elle s’attache à souligner les voix, les pensées, les dialogues de groupes féminins dans leur quotidien. Elle contribue à leur aménager un espace d’expression, les rendant ainsi actrices du bouleversement féministe européen de l’époque.

Scuola Senza Fine est un film documentaire sur l’univers féminin de l’une des classes des 150 Hours Courses, projet éducatif pour adultes lancés en 1974 en Italie et mis à la disposition des travailleurs et ouvriers à travers le pays. Initialement réservé aux hommes, ce programme inclut les femmes quelques années plus tard. Les cours, qui n’ont pas vocation d’augmenter ou stimuler la productivité professionnelle de chacun.e, permettent avant tout de donner des outils de réflexion – sur soi-même, sur sa communauté, ses conditions de vie, son bien-être. Ensemble, les élèves débattent et défendent leurs opinions autour de faits de société les concernant directement.

Malgré l’obtention de leur diplôme quelques années plus tôt, un groupe de femmes (au foyer pour la plupart) choisit de continuer à se réunir et de poursuivre les réflexions menées avec leur professeure. Scuola Senza Fine est le fruit d’une collaboration d’Adriana Monti et de ces « étudiantes », qui dura de 1979 à 1981. C’est toutes ensemble qu’elles donnent vie à cette œuvre ; les élèves prennent doublement part au film, dont elles sont également les co-auteures. Insufflant leur créativité propre dans la production, elles brouillent les frontières entre l’observant et l’observé, le récit et l’autobiographie, l’écriture et l’action. La collectivité est à la fois le sujet et l’objet de ce travail, un discours polyphonique sur l’émancipation, la transmission, l’entraide.

À la suite de cette soirée, Scuola Senza Fine ainsi que deux autres films d’Adriana Monti, Filo a Catena et Gentili Signore, seront tous trois projetés en boucle jusqu’au 6 octobre 2019.

Filo a Catena (1986) suit le quotidien d’un groupe de travailleuses d’une usine textile ; que deviennent les rêves, l’ambition, les relations humaines dans un environnement saturé par la mécanique ?

Gentili Signore (1988) raconte l’histoire d’un groupe d’ouvrières milanaises qui décident de créer une coopérative et de lancer leur propre production, bouleversant leurs vies à toutes.

Née à Milan en 1951, Adriana Monti est la fondatrice de l’école de cinéma expérimental Laboratorio di Cinematografia – Albedo. Elle a enseigné également l’histoire du cinéma et la production à l’Università delle Donne ainsi qu’à la Film and Television School à Milan. Elle déménage au Canada en 1996. Elle travaille pendant 15 ans pour le média OMNI Television, avant de fonder sa propre société de production, A&Z Media Ltd.

 

Image de Couverture: 150 Hours Course. Via Gabbro 6. Cours monographique sur le corps. Courtesy Lea Melandri.
Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier