Archive

Guerreiro do Divino Amor

Guerreiro do Divino Amor
Superfictional Sanctuaries


Le Centre d’Art Contemporain Genève a le plaisir de présenter Superfictional Sanctuaries, la première rétrospective de l’artiste helvético-brésilien Guerreiro do Divino Amor.

L’exposition montre en avant-première Le Miracle d’Helvetia, une œuvre commissionnée par le Centre d’Art Contemporain Genève, avec le soutien de l’Embassy of Foreign Artists (EOFA) et du programme DAAD Artists-in-Berlin. Sixième et dernier chapitre du projet de recherche en cours de l’artiste, Superfictions, Le Miracle d’Helvetia explore les composantes de l’imaginaire collectif et de l’identité nationale suisse.

La saga Superfictions débute à Bruxelles en 2005, avec le souhait de créer un « Atlas Mondial Superfictionnel ». Le processus de recherche de l’artiste commence généralement sur le lieu même qui deviendra son sujet. Guerreiro do Divino Amor combine sa propre expérience avec l’archéologie numérique, fouillant et se réappropriant les iconographies et les récits institutionnels corporatifs. Ses Superfictions se matérialisent donc en films, publications, panneaux animés rétroéclairés, installations et conférences performatives. L’esthétique de la science-fiction est un moyen de mettre en lumière la réalité et ses rouages internes.

Six chapitres – tous interconnectés – ont déjà été produits par l’artiste, de Bruxelles à Rio de Janeiro. À la fois obsédant, grandioses et ironiques, ces portraits fictionnels incluent différentes perspectives qui parviennent à saisir l’identité historique, sociale, médiatico-politique et religieuse d’un territoire. En faisant appel à l’imaginaire collectif, l’artiste révèle l’impact que les fictions de toutes sortes ont sur le développement de la civilisation, et comment se crée une compréhension collective des nations et des villes.

Au Centre d’Art Contemporain Genève, Guerreiro do Divino Amor présente pour la première fois toutes ses Superficitions, et transforme ainsi l’institution en sanctuaire superfictionnel. Les œuvres d’images en mouvement sont intégrées dans des installations comprenant des panneaux rétroéclairés à grande échelle et des sculptures. Le Miracle d’Helvetia, œuvre centrale de l’exposition, occupe trois salles dans une construction immersive en forme de temple.

Guerreiro do Divino Amor (*1983, Genève) vit et travaille à Rio de Janeiro. Il est titulaire d’une maîtrise en architecture. Il a participé à la triennale Frestas de Sorocaba et à des expositions à la Fondation Iberê Camargo, à la Pinacothèque de São Paulo, à la Casa França-Brasil, au MAR, au CAC de Vilnius (Lituanie) et à Arte Pará 2018. La même année, il a présenté l’exposition individuelle « Superficções » au Paço das Artes/MIS-SP. Il est actuellement boursier du programme DAAD Artists-in-Berlin Program.

Superfictional Sanctuaries est une exposition proposée par Andrea Bellini, qui bénéficie du soutien de la Loterie Romande, de l’Embassy of Foreign Artists et DAAD Artists-in-Berlin. Une publication est produite à l’occasion avec DAAD, avec le soutien du Bureau fédéral des affaires étrangères d’Allemagne.

COVER IMAGE: Guerreiro do Divino Amor, Supercarioca Superfictional Cosmogony, 2016 (détail). Panneau avec système d’éclairage mobile à LED, 200 x 100 cm, structure en bois et acrylique, système d’éclairage à LED et mécanique. Courtesy de l’artiste

Avec le soutien de

Sponsors

Sponsors

Sponsors

Sponsors

Sponsors

Sponsors

Sponsors

Visiter le 5e étage
Visiter le 5e étage L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier