Archive



Biennale de l’Image en Mouvement 2018

Biennale de l’Image en Mouvement 2018

Édité par Andrea Bellini et Andrea Lissoni
Corraini Edizioni, Mantoue

Édition anglaise
Septembre 2019
ISBN 9788875708108

Couverture rigide
24 × 29 cm
174 pages
Prix
CHF 35

Ce volume revient sur la 16e édition de la Biennale de l’Image en Mouvement (BIM).

La Biennale de l’Image en Mouvement a été fondée en 1985 à Genève et réinventée en 2014 comme plateforme de production de nouvelles œuvres. Cet évènement hybride unique en son genre – à la croisée du festival de cinéma, d’une constellation d’expositions personnelles, de performances et d’une plateforme de recherche et production – rassemble artistes, performers, musicien·ne·s et cinéastes. La Biennale de l’Image en Mouvement de Genève est ainsi devenue une véritable plateforme de production, chaque édition ne présentant que de nouvelles œuvres.

Si la stratégie de la Biennale reste axée sur la production, l’édition 2018 propose une nouvelle approche : outre une sélection exceptionnelle de films, performances et concerts, elle présente une exposition conçue comme une juxtaposition de différents environnements. Son idée centrale, déclinée sur plus de 2500 mètres carrés, est que les images en mouvement existent aujourd’hui en dehors de l’écran, qu’elles trouvent leur prolongement dans un fascinant kaléidoscope où le regard peut être façonné par le son autant que par l’image elle-même, si ce n’est plus. La 16e édition de la Biennale interroge inévitablement le statut de l’image en mouvement et son mode d’exposition, partant de l’idée que l’époque de la projection sur écran vit ses dernières heures et qu’elle sera remplacée par des environnements qui retentiront de l’écho rayonnant de leur implosion.

Pour cette édition du catalogue du BIM, nous avons demandé aux 20 artistes et duos d’artistes de cette édition d’inviter un compagnon de route ou un camarade à contribuer un texte sur leur travail. Il en résulte une polyphonie de voix, de styles d’écriture et de points de vue différents qui reflète bien la complexité et l’imprévisibilité de l’exposition.

Ce volume richement illustré comprend des essais d’Andrea Bellini et Andrea Lissoni sur la Biennale de l’Image en Mouvement 2018 ainsi qu’une grande variété de contributions textuelles d’Edwin Nasr sur Lawrence Abu Hamdan, boychild sur Korakrit Arunanondchai & Alex Gvojic, Rahel Aima sur Meriem Bennani, Aaron Weldon sur Tamara Henderson, Helen Molesworth sur Kahlil Joseph, Daniel Berndt sur Fatima Al Qadiri & Khali al Gharaballi, Ian Cheng, Majid Al-Remaihi et Abdullah Al-Mutairi sur Sarah Abu Abdallah, Giona A. Nazzaro sur Irene Dionisio, Pujan Karambeigi sur James N. Kienitz Wilkins, Sarah Wang sur Tobias Madison, Émile Ouroumov sur Florent Meng, Tirdad Zolghadr sur Bahar Noorizadeh, Thomas Zummer sur James Richards et Leslie Thornton. Des conversations entre Negar Azimi et Neïl Beloufa, Mariano Blatt et Eduardo Williams complètent le volume.

Visiter le 5e étage

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Visiter le 5e étage
L’espace d’exposition virtuel du Centre

Votre panier